IBOAT

Gabber Eleganza, le projet transgressif d’Alberto Guerrini

Mots d’Hugo Fabry

Difficile de trouver meilleur représentant du style gabber qu’Alberto Guerrini. Durant son adolescence en Italie, il est marqué par l’émergence de ce style si particulier, véritable exutoire pour une partie de la jeunesse de l’époque. D’abord connu suite à la création de son Tumblr dédié à l’esthétique gabber, il est aujourd’hui devenu un artiste multifacette, qui repousse constamment les limites d’un genre pourtant bien établi.

Le gabber: terreau fertile d’une jeunesse en recherche d’expression

Depuis son émergence dans les années 90, le gabber a souvent souffert de sa réputation, notamment par son assimilation au strict univers de la rave. Une vision réductrice qui néglige l’impact de ce style sur la culture populaire de l’époque, ainsi que son rôle d’échappatoire pour une génération en perte de repères.

Par son projet artistique Gabber Eleganza, Alberto Guerrini cherche ainsi à réinventer l’esthétique hardcore et post-rave, en replaçant l’intensité du gabber dans le contexte musical contemporain.

Never Sleep et Gabber Eleganza: deux projets novateurs centrés sur une passion commune

Cette vision artistique novatrice s’exprime dans les compositions de Guerrini, et notamment sur son EP Never Sleep #1, sorti sur Presto!?, le label du milanais Lorenzo Senni. Les trois morceaux de ce projet partagent une vision transgressive du gabber, centrée autour de compositions déstructurées reprenant les codes du hardcore, tout en les adaptant à un style teinté d’ambient, de post-internet et de musique expérimentale.

Ce processus d’expérimentation se retrouve également à travers le Hakke Show, son projet live audacieux et résolument rétrospectif, qui fut notamment présenté dans des lieux tels que le Berghain, le HORST Festival, l’Oval Space ou encore le festival CTM. Durant cette performance, Guerrini et ses danseurs faisaient revivre à leur audience l’âge d’or du gabber et du hardcore, à travers une sélection affinée de classiques du genre.

Fort d’un besoin insatiable de création et d’expérimentation, Alberto Guerrini s’est récemment illustré par son live immersif “ULTRATEMPO” aux côtés de Shapednoise, dans le cadre de l’exposition “It Plays Something Else” de Davide Giannella. Cette exposition pluridisciplinaire présentée en janvier 2019 à Florence, avait pour objectif de promouvoir une vision artistique polyvalente, centrée autour du son, du design, de la photographie ou encore de l’animation.

Aujourd’hui, c’est par le biais de son label Never Sleep qu’il agrandit son spectre d’expression artistique, par l’organisation de soirées et la création de livres, de fanzines, de vinyles et de merchandising. On peut retrouver ses différents projets sur son site internet, qui reprend également les codes graphiques de l’esthétique gabber.

Artiste polyvalent au besoin constant de création, Alberto Guerrini est un passionné qui cherche à transmettre de la manière la plus limpide possible les émotions qu’expriment selon lui un style musical unique à l’héritage précieux. Il sera aux commandes du bateau ce samedi dans le cadre de la résidence Syndrome, aux côté d’Emma DJ, boss et résident des soirées fusion mes couilles, et Modern Collapse, le duo résident des soirées Syndrome.

RECEIVE THE IBOAT CALENDAR BY EMAIL

Sign up for the newsletter so you do not miss the agenda, our events, etc.

You will like also